Accueil » Les Données du CG22 » Cousinages » Les listes d’ascendances

Les listes d’ascendances

jeudi 17 avril 2008, par Guy Mahé
MOTS-CLÉS : 

 


Depuis 1993, le Centre Généalogique des Côtes d’Armor (CG22) a entrepris la Centralisation des Généalogies Costarmoricaines.

A l’origine de cette opération, les contributeurs envoyaient leur liste d’ascendance directe sous forme "papier". Il fallait passer par une étape "Mise au format électronique" avant de pouvoir comparer, de manière automatique, ces listes à l’ensemble des autres listes d’ascendances.


A présent, les données nous parviennent, dans la plupart des cas, sous forme de fichiers GEDCOM. Nous pouvons, également, récupérer les informations en provenance de tableurs, bases de données, traitements de texte etc..

GEDCOM GEDCOM est une spécification pour l’échange de données généalogiques entre plusieurs systèmes ou logiciels de généalogie. GEDCOM est l’acronyme de GEnealogical Data COMmunication. La désignation française courante est norme GEDCOM.

Le fichier GEDCOM n’est pas exploitable en l’état, nous utilisons VisuGed pour la récupération de l’ascendance (limitée à 20 générations). Un contrôle de la graphie des communes est ensuite effectué.

Un tutorial d’export de fichier GEDCOM du logiciel GÉNÉATIQUE a été réalisé par Yann Guillerm.

Un tutorial d’export de fichier GEDCOM du logiciel HÉRÉDIS8 a été réalisé par Guy Mahé.

Un tutorial d’export de fichier GEDCOM du logiciel HÉRÉDIS9 a été réalisé par Yves Gérault.

Un tutorial d’export de fichier GEDCOM du logiciel PARENTELE a été réalisé par Yoann Boguenet.

Un tutorial d’export de fichier GEDCOM tous logiciels est disponible sur GÉNÉANET.

Les copies d’écran de la procédure d’export d’un fichier GEDCOM de GÉNÉANET ont été réaliséés par Guy Mahé.

Vous devrez remplir et joindre à votre GEDCOM le Formulaire de Renseignements accessible par le lien :
Téléchargez le fichier à remplir qui devra être joint à votre envoi (ouvrable par n’importe quel éditeur de texte).

A envoyer à : gedcomcg22 yahoo.fr (faire un copier/coller de cette adresse), accompagné de votre fichier GEDCOM.

Voir en ligne : Granite-Net





Les articles de cette rubrique

     

    2011

    avril

  • Tracé de Cousinages

    Le Centre Généalogique des Côtes d’Armor (CG22) vient d’envoyer, aux contributeurs de GRANITE-NET, le Tracé de Cousinages relatif à leur Gedcom. L’envoi d’un fichier gedcom n’est pas lié à une adhésion. La détection de cousinages n’est pas limitée aux (...)

  •  

    2009

    janvier

  • Mise à jour de Granite-Net du 01/01/2009

    Quelques précisions sur cette mise à jour

  •  

    2008

    novembre

  • Mise à jour de Granite-Net du 01/11/2008

    Quelques précisions sur cette mise à jour

  •  

    mai

  • Mise à jour de Granite-Net du 01/05/2008

    Quelques précisions sur cette mise à jour

  •  

    avril

  • Florilège de problèmes liés à la réalisation des GEDCOM

    Les réponses émanent de Yann Guillerm, adhérent du CG22 et cadre technique au CDIP (Généatique). En pièce jointe le gedcom de Mr J. Il m’en a renvoyé un autre mais la saisie étant désastreuse.. J’ai du : déplacer les dates de la zone lieu dans la zone (...)

  •  

  • Votre logiciel de Généalogie est une Base de Données

    Lors de l’achat de votre logiciel de généalogie on ne vous l’a pas dit.. mais vous avez acheté une base de données. Comme toute base de données qui se respecte, si l’on veut l’exploiter correctement (export GEDCOM), par exemple, il faut saisir vos (...)

  •  

  • L’équipe de traitement des fichiers GEDCOM

    Composition de l’équipe de traitements des GEDCOM : Dominique Payen : pré-traitements des GEDCOM. Guy Mahé : mise en forme des fichiers, gestion de la réception des GEDCOM . Jacqueline Buret : saisie des généalogies "papier". Jean-Claude Le Bloas (...)

  •  

  • Les listes d’ascendances

    Depuis 1993, le Centre Généalogique des Côtes d’Armor (CG22) a entrepris la Centralisation des Généalogies Costarmoricaines. A l’origine de cette opération, les contributeurs envoyaient leur liste d’ascendance directe sous forme "papier". Il fallait (...)