Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » Français... ? peut-être !

Français... ? peut-être !

dimanche 11 juillet 2010, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / affaires_militaires / guerre

 


Ce livre retrace l’histoire du maquis breton de Plésidy / Saint-Connan.


Français... ? peut-être ! Le Commandant Jean ROBERT [1] préface cet ouvrage ainsi :

"Jean DATHANAT a écrit ce livre aux premiers jours de la Libération. Il lui réservait un premier titre « Qui ose, gagne » [2].
Il souhaitait raconter ce qu’il avait vu ou vécu, en toute simplicité, et n’avait aucune prétention littéraire.
Son livre garde, aujourd’hui encore, pour tous les anciens du maquis Plésidy / Saint-Connan, le grand mérite de la vérité sans fioriture.

Si Jean DATHANAT fut un collaborateur très précieux dans l’organisation matérielle du maquis, nous eûmes, il est vrai, de sérieux accrochages sur les méthodes d’emploi.
Il était pour une grande unité, ce qui apparaissait un risque supplémentaire, au regard de l’omniprésence et des forces de l’occupant, mais j’ignorais, c’est certain, l’incidence politique que représentait la force du nombre.
Ainsi donc, malgré quelques heurts, nous nous sommes estimés et, après avoir admis notre sincérité réciproque, nous sommes restés amis jusqu’à sa mort.

Nous avions envisagé, en maintes occasions de compléter « Français... ? peut-être ! », écrit rapidement à la sortie du cauchemar.
L’obstacle d’ordre pécuniaire, aujourd’hui levé, je souscris volontiers à ce complément que nous avions revu et corrigé ensemble avec le visa du Commandant BOTELLA."

Cette deuxième édition a été complétée par les commandants
BOTELLA et ROBERT à l’occasion du 40ème anniversaire
des combats de Coat-Mallouen en Saint-Connan, le 27 juillet 1984 ; elle est parue aux Presses Bretonnes de Saint-Brieuc.

J’ai la chance d’avoir trouvé un exemplaire dédicacé par le Commandant ROBERT ; un extrait de cette dédicace figure ci-dessous :

Dédicace de Jean ROBERT Je sais que vous transmettrez ce que fut notre IDEAL...
La liberté, dans la pensée et dans l’action.

Jean ROBERT
chef du Maquis de Coat-Mallouen
Rennes le 31 X 84

Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor

[1qui fut le chef du maquis de Plésidy / Saint-Connan

[2M. Betbeze, des SAS, vint alors trouver Jean Dathanat qui accepta de lui laisser ce titre






Les articles de cette rubrique

     

    2008

    juin

  • Pays d’Argoat sur CD-Rom

    L’Association d’Histoire et d’Archéologie de la Région de Bourbriac édite depuis 1984 une revue semestrielle. Les différents articles publiés concernent l’histoire et l’archéologie des cantons d’Argoat.

  •  

  • Les bleus du Châté

    Cet ouvrage relate l’histoire des châtelaudrinais sous la Révolution.

  •  

  • Les justices seigneuriales de l’évêché de Tréguier

    Les justices seigneuriales de l’évêché de Tréguier sont décrites, de manière exhaustive, avec pour chacune la dévolution et les références archivistiques.

  •  

    mai

  • Le K barré d’hier à aujourd’hui

    Le présent exposé s’inscrit dans le cadre des activités de l’association LAMBAOL, dont le siège social est la mairie de Lampaul Plouarzel (29810).

  •  

  • L’arbre éternel

    L’Arbre éternel... c’est bien sûr l’arbre généalogique qui reverdit à chaque génération. A travers l’histoire d’une famille, l’auteur nous fait découvrir une région : le Petit Trégor. Toutefois, si le récit commence dans ce terroir caché, il s’élargit très (...)

  •  

  • Les femmes dans la tourmente

    Nobles ou paysannes, bourgeoises ou ouvrières qu’attendaient les femmes en cette fin du siècle des lumières ? Une plus grande liberté sans doute, une plus grande autonomie, une plus grande indépendance.

  •  

  • Histoire de la langue bretonne

    En 1780 déjà, un voyageur écrivait que « cette langue est si différente du français que je n’y entendais pas un mot ».

  •  

  • Dictionnaire des femmes de Bretagne

    Trop peu de femmes de Bretagne ont vu leur nom gravé sur les tablettes de l’Histoire officielle.

  •  

  • Chroniqueurs et historiens de la Bretagne du Moyen Âge au milieu de XXe siècle

    L’HISTOIRE est au cœur de l’identité bretonne. Dès la fin du XVe siècle, les grands chroniqueurs du duché, Pierre Le Baud et Alain Bouchart, ont conscience de la communauté de destin qui unit les Bretons depuis l’histoire plus ou moins légendaire des (...)

  •  

  • La saga des Verry Carfantan

    Louis-Ollivier Verry, lieutenant de vaisseau, disparut dans les flots blancs de Terre-Neuve, en pleine jeunesse, à l’âge de 24 ans. Son fils unique Louis, marin, capitaine, armateur, fit fortune sur les mers. Il eut 8 enfants, 23 petits-enfants, 49 (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100