Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » Français... ? peut-être !

Français... ? peut-être !

dimanche 11 juillet 2010, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / affaires_militaires / guerre

 


Ce livre retrace l’histoire du maquis breton de Plésidy / Saint-Connan.


Français... ? peut-être ! Le Commandant Jean ROBERT [1] préface cet ouvrage ainsi :

"Jean DATHANAT a écrit ce livre aux premiers jours de la Libération. Il lui réservait un premier titre « Qui ose, gagne » [2].
Il souhaitait raconter ce qu’il avait vu ou vécu, en toute simplicité, et n’avait aucune prétention littéraire.
Son livre garde, aujourd’hui encore, pour tous les anciens du maquis Plésidy / Saint-Connan, le grand mérite de la vérité sans fioriture.

Si Jean DATHANAT fut un collaborateur très précieux dans l’organisation matérielle du maquis, nous eûmes, il est vrai, de sérieux accrochages sur les méthodes d’emploi.
Il était pour une grande unité, ce qui apparaissait un risque supplémentaire, au regard de l’omniprésence et des forces de l’occupant, mais j’ignorais, c’est certain, l’incidence politique que représentait la force du nombre.
Ainsi donc, malgré quelques heurts, nous nous sommes estimés et, après avoir admis notre sincérité réciproque, nous sommes restés amis jusqu’à sa mort.

Nous avions envisagé, en maintes occasions de compléter « Français... ? peut-être ! », écrit rapidement à la sortie du cauchemar.
L’obstacle d’ordre pécuniaire, aujourd’hui levé, je souscris volontiers à ce complément que nous avions revu et corrigé ensemble avec le visa du Commandant BOTELLA."

Cette deuxième édition a été complétée par les commandants
BOTELLA et ROBERT à l’occasion du 40ème anniversaire
des combats de Coat-Mallouen en Saint-Connan, le 27 juillet 1984 ; elle est parue aux Presses Bretonnes de Saint-Brieuc.

J’ai la chance d’avoir trouvé un exemplaire dédicacé par le Commandant ROBERT ; un extrait de cette dédicace figure ci-dessous :

Dédicace de Jean ROBERT Je sais que vous transmettrez ce que fut notre IDEAL...
La liberté, dans la pensée et dans l’action.

Jean ROBERT
chef du Maquis de Coat-Mallouen
Rennes le 31 X 84

Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor

[1qui fut le chef du maquis de Plésidy / Saint-Connan

[2M. Betbeze, des SAS, vint alors trouver Jean Dathanat qui accepta de lui laisser ce titre






Les articles de cette rubrique

     

    2010

    juillet

  • L’âme de l’Étang

    L’âme de l’Étang Agrandir le plan II s’agit d’un livre qui fait vivre un site exceptionnel, L’Etang-Neuf, en plein Centre Bretagne. Alors qu’on est loin de partout, à l’orée du Bois de Coatmallouen, à cheval sur le Trégor et la Cornouaille, (...)

  •  

    mai

  • La noblesse entre l’exil et la mort

    La noblesse est apparue, très tôt dans l’Ouest, surtout en Bretagne, comme fondamentalement et massivement hostile à la Révolution.

  •  

  • L’argot des nomades en Basse-Bretagne

    Quel étrange destin que celui de ce jeune Rochois (de La Roche-Derrien), étudiant pauvre, très tôt exilé dans la capitale, emportant sa Bretagne dans la tête et dans le cœur, fréquentant assidùment les milieux intellectuels parisiens et les grands (...)

  •  

    février

  • Dictionnaire des communes - département des Côtes-d’Armor - Eléments d’histoire et d’archéologie

    Ce dictionnaire est un ouvrage incontournable pour tout généalogiste faisant des recherches dans notre département.

  •  

    janvier

  • Nouvelle histoire de la Bretagne

    L’identité bretonne existe-t-elle encore en cette fin de XXe siècle ? La Bretagne a-t-elle un avenir dans l’Europe unie qu’elle souhaite ? La réponse à ces questions se trouve en grande partie dans le passé. Un passé que ce livre interroge à la lumière (...)

  •  

    2009

    décembre

  • Les Cahiers du Trégor

    Les 30 Cahiers du Trégor ont été publiés de 1982 à 1990 avec le concours de la M.J.C. de Bégard.

  •  

  • Les Carnets du Goëlo

    Les Carnets du Goëlo sont publiés par la SEHAG

  •  

    octobre

  • Tanneurs de Bretagne

      Depuis toujours, la Bretagne est pays d’élevage. Depuis toujours, on s’y efforce de valoriser les productions animales. Aujourd’hui, dans la filière agro-alimentaire ; hier, dans des réseaux tout aussi (...)

  •  

    septembre

  • Bretons de Paris - des exilés en capitale

    Ils sont de Quimperlé, Pont-Croix, Ploërmel, Guingamp, Carhaix ou du Faouët... Un jour, comme l’ont fait avant eux leurs aînés, ils ont tourné le dos au pays pour s’en aller à Paris.

  •  

    août

  • Communes bretonnes et paroisses d’Armorique

    A la recherche des origines paroissiales

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100