Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » La vie paysanne en Bretagne sous l’Ancien Régime

La vie paysanne en Bretagne sous l’Ancien Régime

dimanche 18 mai 2008, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / vie_sociale

 

La vie paysanne d’autrefois est trop souvent assimilée au « bon vieux temps », avec coiffes de dentelle et patates au lait. Mais cette époque ne remonte pas très loin : c’était le temps de nos grands-parents ; à peine un siècle. Mais avant ?... Comment vivait-on sous l’Ancien Régime, lorsque les seigneurs régentaient [possédaient] le pays ? Alors que les coiffes n’étaient encore que des petits bonnets de toile, et que la pomme de terre n’avait pas encore été introduite dans notre région ?... Ne comptez pas trouver une réponse dans les livres. Il semble que le sujet n’ait guère intéressé les historiens.


La vie paysanne en Bretagne sous l'Ancien Régime En librairie, on trouve ce qu’on veut sur les Aztèques ou sur les Étrusques, mais il n’y a pratiquement rien sur la vieille civilisation rurale de chez nous !

Devant cette situation, Jean LE TALLEC a relevé le défi. Mettant à profit les loisirs de la retraite, il s’est immergé dans les archives locales.

Pour analyser les parchemins des siècles passés, Jean LE TALLEC a conservé la rigueur scientifique de l’ancien professeur de biologie ; ce sont les documents d’archives qui doivent faire autorité. Ici, aucune affirmation qui ne soit étayée par une source authentique.

Et c’est un monde inattendu qui se dévoile devant nous. Un petit monde grouillant et animé, se bousculant dans les marchés, dans les pardons, dans les auberges ; où règnent l’entraide et la solidarité ; mais aussi le vol, la violence, l’ivrognerie…

Une heureuse surprise : la vie est loin d’être misérable. Une alimentation convenable, un cheptel bien fourni, des maisons spacieuses, des piles de draps dans les armoires, des vêtements multicolores… Qui l’eut cru ? Tout ceci dans une vie communautaire très chaude, et un extraordinaire sens de la fête.

Non seulement il a beaucoup de choses à nous dire, mais il les dit fort bien : simplement, nerveusement, malicieusement ; comme un conteur de veillée paysanne !


Alors, laissez-vous guider à travers cet « autre monde » qu’était la Bretagne de nos ancêtres.

Jean LE TALLEC On nous avait annoncé qu’il s’agissait d’un pays sinistre, habité par de pauvres bougres. Aussi, quelle surprise d’y découvrir des maisons à tourelle, des vêtements vivement colorés, des piles de draps dans les armoires, des attelages impressionnants (4 bœufs et 2 chevaux)... ; ceci dans une vie communautaire très chaude, et un extraordinaire sens de la fête !...


Jean LE TALLEC est né à Laniscat (Côtes d’Armor) dans une ferme sans électricité, sans eau courante, sans clé pour fermer la porte ! ; il en a conservé la saveur des vieilles expressions bretonnes.
Après diverses publications ponctuelles dans des revues spécialisées, (Mémoires de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Bretagne, Société d’Émulation des Côtes-d’Armor, Tiez-Breiz, ... ), il nous propose aujourd’hui une reconstitution globale de la vie paysanne en Argoat avant la Révolution.

Cet ouvrage, initialement édité chez Coop Breizh en 1996 (couverture du haut), est reparu aux Éditions Keltia Graphic (dans les mains de Jean LE TALLEC, ci-contre).


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor





Les articles de cette rubrique

     

    2010

    juillet

  • L’âme de l’Étang

    L’âme de l’Étang Agrandir le plan II s’agit d’un livre qui fait vivre un site exceptionnel, L’Etang-Neuf, en plein Centre Bretagne. Alors qu’on est loin de partout, à l’orée du Bois de Coatmallouen, à cheval sur le Trégor et la Cornouaille, (...)

  •  

    mai

  • La noblesse entre l’exil et la mort

    La noblesse est apparue, très tôt dans l’Ouest, surtout en Bretagne, comme fondamentalement et massivement hostile à la Révolution.

  •  

  • L’argot des nomades en Basse-Bretagne

    Quel étrange destin que celui de ce jeune Rochois (de La Roche-Derrien), étudiant pauvre, très tôt exilé dans la capitale, emportant sa Bretagne dans la tête et dans le cœur, fréquentant assidùment les milieux intellectuels parisiens et les grands (...)

  •  

    février

  • Dictionnaire des communes - département des Côtes-d’Armor - Eléments d’histoire et d’archéologie

    Ce dictionnaire est un ouvrage incontournable pour tout généalogiste faisant des recherches dans notre département.

  •  

    janvier

  • Nouvelle histoire de la Bretagne

    L’identité bretonne existe-t-elle encore en cette fin de XXe siècle ? La Bretagne a-t-elle un avenir dans l’Europe unie qu’elle souhaite ? La réponse à ces questions se trouve en grande partie dans le passé. Un passé que ce livre interroge à la lumière (...)

  •  

    2009

    décembre

  • Les Cahiers du Trégor

    Les 30 Cahiers du Trégor ont été publiés de 1982 à 1990 avec le concours de la M.J.C. de Bégard.

  •  

  • Les Carnets du Goëlo

    Les Carnets du Goëlo sont publiés par la SEHAG

  •  

    octobre

  • Tanneurs de Bretagne

      Depuis toujours, la Bretagne est pays d’élevage. Depuis toujours, on s’y efforce de valoriser les productions animales. Aujourd’hui, dans la filière agro-alimentaire ; hier, dans des réseaux tout aussi (...)

  •  

    septembre

  • Bretons de Paris - des exilés en capitale

    Ils sont de Quimperlé, Pont-Croix, Ploërmel, Guingamp, Carhaix ou du Faouët... Un jour, comme l’ont fait avant eux leurs aînés, ils ont tourné le dos au pays pour s’en aller à Paris.

  •  

    août

  • Communes bretonnes et paroisses d’Armorique

    A la recherche des origines paroissiales

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100