Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » Dictionnaire des noms de famille bretons

Dictionnaire des noms de famille bretons

jeudi 16 octobre 2008, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / langage

 

Près de 9500 noms bretons sont étudiés dans ce Dictionnaire, avec leurs formes anciennes, leurs localisations et leurs variantes, parfois inattendues.
Classés par thèmes (métiers, traits physiques, qualités ou défauts, façons d’êtres...), clairement expliqués, ils sont facilement accessibles grâce à un index alphabétique.


Dictionnaire des noms de famille bretons

Si la toponymie se penche sur les noms de lieux, l’anthroponymie étudie les noms de personnes et les noms de baptême, appelés communément prénoms.
Ces deux sciences, branches de la linguistique, sont intimement liées et on ne peut donc pas les dissocier.

Si d’anciens noms de baptême sont devenus des noms de lieux, inversement des toponymes ont servi à désigner des personnes.
Dans ce cas, il est relativement facile de préciser leur origine.

L’anthroponymie, au même titre que la toponymie, est une science difficile.

"Elle exige en effet, souligne Bernard TANGUY dans son Dictionnaire des noms de communes, trêves et paroisses du Finistère, la mise en œuvre rigoureuse de connaissances étendues, tant linguistiques qu’historiques."

Elle fait appel, certes, à la connaissance du breton moderne mais, si certains noms ont une signification évidente pour un bretonnant, beaucoup restent énigmatiques.

Pour percer autant que se peut la signification d’un nom de personne, obscur a priori, il ne faut en aucun cas se contenter d’une vague analogie avec un terme connu. Les mots, quels qu’ils soient, répondent à des règles linguistiques, ont une vie, évoluent, disparaissent, réapparaissent le plus souvent avec une autre acception.

La connaissance du breton moderne s’avère très vite insuffisante.
Le breton a, comme les autres langues, connu une évolution depuis le vieux breton parlé au haut Moyen Age.
Le moyen breton a emprunté au roman et à l’ancien français ; des termes de l’ancien français se retrouvent en composition dans les noms de personnes sans que, pour autant, ces termes aient été repris par la langue vernaculaire.
Des noms d’origine germanique, biblique, donc de baptême, ont été accueillis au haut Moyen Age ou plus tard, jusqu’au XVe siècle ; ces noms ont subi les lois de la linguistique bretonne, et n’ont par suite aucun sens pour un bretonnant.
Il se peut qu’au début du Moyen Age, les anciens noms bretons de baptême n’avaient déjà plus, pour la plupart, de signification, d’où une substitution avec des saints romains sous l’Ancien Régime.
Les prénoms dont le sens paraissait évident étaient rendus par le correspondant latin ou français dans les actes d’enregistrement.

"Je crois nécessaire, rappelait Gwennolé LE MENN, de conseiller la plus grande prudence aux amateurs d’étymologies.
Il est préférable de présenter les différentes graphies d’un nom avec leurs dates, leurs localisations, que de "lâcher" des affirmations erronées dans le grand public. Et si vous croyez pouvoir avancer une étymologie, n’oubliez pas de la présenter comme une hypothèse de travail."

La 3e édition, entièrement revue et complétée, est parue en 2005 aux Éditions Le Chasse-Marée

Albert DESHAYES, originaire de Pont-l’Abbé (Finistère), a été maître-formateur auprès de l’IUFM de Quimper et chargé de cours de breton à la faculté de droit et des sciences économiques de Brest et de Quimper.
Docteur en études celtiques, on lui doit notamment une méthode d’apprentissage de la langue bretonne : Le breton à l’école.


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor





Les articles de cette rubrique

     

    2008

    mai

  • Guingamp sous l’Ancien Régime

    Annaïg Soulabaille a soutenu en 1997 à l’université Rennes 2 une thèse sous la direction de Claude Nières. Le présent ouvrage en reprend l’essentiel.

  •  

  • La Ligue en Basse-Bretagne (1588-1598)

    Ce livre, sous-titré "Le Trégor au temps de La Fontenelle" a été écrit par Hervé LE GOFF et édité par Trégor - Mémoire Vivante en 1994.

  •  

  • Les noms de famille les plus portés en Bretagne

    Ce livre est le premier traitant des noms de l’ensemble de la Bretagne, donnant pour chacun d’entre eux des renseignements concernant sa fréquence, sa localisation, son étymologie, etc.

  •  

  • L’émigration bretonne

    Dans deux ouvrages édités en 1950, "Un siècle d’indigence" et "La dure existence des paysans et des paysannes", l’auteur avait exposé les causes sociales de l’émigration bretonne, se réservant d’exposer plus tard les causes économiques, techniques et (...)

  •  

  • La femme en Bretagne

    Représentations mentales, caractéristiques historiques et ethnographiques révèlent au long des siècles en Bretagne une continuité culturelle favorable aux femmes.

  •  

  • Seigneurs et paysans bretons du Moyen Age à la Révolution

    Le régime seigneurial a gardé en Bretagne des caractères originaux. Loin de Paris, mal contrôlés par l’administration royale, les seigneurs maintenaient en Bretagne des formes coutumières de sujétion, des relations féodales effectives, des régimes (...)

  •  

  • Les doléances des paysans bretons en 1789

    Après l’énorme succès de la réédition du livre d’Arthur BOURGÈS "Chez les Moines Rouges de Pont-Melvez", l’Association d’Histoire et d’Archéologie de la Région de Bourbriac (qui édite la revue "Pays d’Argoat") a publié, du même auteur, "Les doléances des (...)

  •  

  • Les Bleus, les Blancs et les Autres...

    "Les Bleus, les Blancs et les Autres..." est un des deux ouvrages collectifs publiés sous la direction de Hervé LE GOFF par les Éditions TRÉGOR 89 avec le concours du Conseil Général et de la Fédération pour la célébration du bicentenaire de la (...)

  •  

  • La Révolution dans le Trégor

    "La Révolution dans le Trégor" est un des deux ouvrages collectifs publiés sous la direction de Hervé LE GOFF par les Éditions TRÉGOR 89 avec le concours du Conseil Général et de la Fédération pour la célébration du bicentenaire de la Révolution Française (...)

  •  

  • Chez les moines rouges de Pont-Melvez

    Ce livre devenu rare a été réédité par l’ Association d’ Histoire et d’ Archéologie de la Région de Bourbriac.

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100