Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » Un monde rural en Bretagne au XVe siècle - la quévaise

Un monde rural en Bretagne au XVe siècle - la quévaise

samedi 10 mai 2008, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / vie_sociale

 


Ce livre de Jeanne Laurent a été édité en 1972 par l’École Pratique des Hautes Études ; c’est dire s’il est difficile à trouver...


Un monde rural en Bretagne au XV<sup>e</sup> siècle Dans son introduction, Jeanne Laurent écrit :


"La quévaise est une institution médiévale de droit privé qui s’est maintenue jusqu’à la Révolution dans cette basse Bretagne qui parle breton [1].

Encore ne s’y appliquait-elle qu’à certaines terres qui dépendaient de deux ordres religieux : celui des Cisterciens (abbayes de Bégard et du Relec) et celui des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dit ordre de Malte depuis le XVIe siècle [2].

On chercherait en vain les règles de la quévaise dans la Très Ancienne Coutume de Bretagne, le plus ancien recueil de droit breton.

Les gens de justice qui l’ont spontanément rédigé, entre 1312 et 1325 environ, voulaient « faire connaître aux praticiens les règles suivies devant les tribunaux et éviter aux autres les incertitudes et les embarras dont ils avaient eux-mêmes souffert » .

Ils dégageaient ce qui était commun à toute la Bretagne, sans traiter des particularités locales, se contentant de rappeler qu’elles avaient un caractère obligatoire.

Pour les historiens contemporains, comme pour les jurisconsultes de l’Ancien Régime, les deux dispositions les plus surprenantes du droit de quévaise sont que, d’une part le plus jeune des enfants (le juveigneur) bénéficie des avantages habituellement réservés à l’aîné et d’autre part la succession collatérale n’y est pas admise, même s’il s’agit de frères et de soeurs."

Jeanne Laurent étudie les quévaises de :

  • l’abbaye du Relec,
  • l’abbaye de Bégard,
  • la commanderie de La Feuillée et ses annexes :
    • le Palacret en Saint-Laurent,
    • Pont-Melvez,
    • Maël-Loc’h,
    • Quimper,
    • Balanant,
    • Le Croisty,
    • Plélo.


en s’appuyant sur des pièces justificatives, toutes antérieures à 1582 ; l’auteure a retranscrit ces pièces en fin d’ouvrage, elles représentent 161 pages sur un total de 440...


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor

[1Le Finistère et la partie occidentale du Morbihan et des Côtes-du-Nord.
La frontière linguistique ne correspond à aucune circonscription administrative.
Sous l’Ancien Régime, elle ne suivait pas davantage des limites de circonscriptions ecclésiastiques ou judiciaires.

[2Les Hospitaliers sont les héritiers spirituels des Frères hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem dont la fondation remonte à 1050 environ et qui se transformèrent, après la première croisade, en ordre militaire, sans renoncer à leur mission hospitalière.
L’ordre reçut sa règle en 1113. Après la chute de Jérusalem en 1187 les Hospitaliers fixent leur siège à Saint-Jean d’Acre, puis à Chypre (1291).
En 1308, ils s’établissent à Rhodes, où ils se maintiennent jusqu’en 1522.
Ils tiendront Malte de 1530 jusqu’à la reddition à Bonaparte en 1798.


Voir en ligne : Les Moines Rouges de Pont-Melvez



Lire aussi ...




Les articles de cette rubrique

     

    2008

    mai

  • Quelques notes sur Plouha

    L’auteur René Couffon a d’abord publié ces notes dans les Mémoires de la Société d’Émulation des Côtes-du-Nord en 1929. L’ensemble est réédité en 1990 dans ce livre.

  •  

  • Familles protestantes de Haute-Bretagne au temps de l’Édit de Nantes

    En réalisant votre arbre généalogique vous avez peut-être eu la surprise de vous découvrir un ancêtre huguenot.

  •  

  • À l’orée du bois

    Pourquoi une monographie de Louargat ? Jean-Claude Huon et moi-même nous nous sommes dit un jour : « Nous devrions rassembler tous nos documents, photos ou témoignages des personnes ayant vécu dans la commune, y vivant ou la connaissant... » Cette (...)

  •  

  • Le manoir en Bretagne 1380 - 1600

    Par-delà les images léguées par le XIXe siècle, cette étude propose de redécouvrir deux siècles de création architecturale, depuis les salles sous charpente héritées du XIVe siècle jusqu’aux programmes complexes des environs de (...)

  •  

  • L’architecture rurale française - Bretagne

    La maison et son environnement immédiat, la grange, l’étable et la cour, sont probablement, parmi les legs de la société traditionnelle, à la société industrielle, au nombre de ceux qui offent la plus grande variété. Siège d’un groupe familial et foyer (...)

  •  

  • Lexique historique de la France d’Ancien Régime

    Ce lexique, consacré à la France d’Ancien Régime, n’est pas une encyclopédie. Sa taille et sa conception lui interdisent cette prétention.

  •  

  • Secrets de famille

    Combien de parents dont l’enfant « va mal » seraient très étonnés d’apprendre que son comportement peut être lié à un secret, caché deux générations auparavant pour ne pas « inquiéter inutilement » les descendants (...)

  •  

  • La vie paysanne en Bretagne sous l’Ancien Régime

    La vie paysanne d’autrefois est trop souvent assimilée au « bon vieux temps », avec coiffes de dentelle et patates au lait. Mais cette époque ne remonte pas très loin : c’était le temps de nos grands-parents ; à peine un siècle. Mais avant ?... Comment (...)

  •  

  • La vie quotidienne des paysans bretons au XIXe siècle

    La guerre de 1914-1918 a fait disparaître une civilisation purement paysanne qui régna naguère sur toute l’Europe. Elle prenait sa forme la plus parfaite, la plus typée, en Bretagne où, tout au long du XIXe siècle, elle a attiré l’attention des (...)

  •  

  • La galerie bretonne

    Olivier Perrin (Rostrenen, 1761 - Quimper, 1832), peintre du terroir breton, s’est attaché à montrer les singularités du monde paysan. Observateur attentif de la société rurale, il décrit non seulement les costumes et types humains, mais aussi les (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100