Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » Tanneurs de Bretagne

Tanneurs de Bretagne

mardi 6 octobre 2009, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / vie_sociale / industrie / Commerce

 


Depuis toujours, la Bretagne est pays d’élevage. Depuis toujours, on s’y efforce de valoriser les productions animales. Aujourd’hui, dans la filière agro-alimentaire ; hier, dans des réseaux tout aussi organisés.


Les tanneurs de Bretagne Les sous-produits des abattoirs, cornes, os, peaux étaient transformés en colles, cuirs, objets manufacturés dans des ateliers le plus souvent artisanaux comme les très nombreuses tanneries implantées un peu partout. Ces dernières ont disparu progressivement, discrètement même, dans la première moitié du siècle.

Rares sont les vestiges de ces activités peu gratifiantes : quelques toponymes, quelques séchoirs évoquent encore une histoire toute récente.

Originaire du pays de Landivisiau qui fut le premier centre de tannage de Bretagne, Dominique DERRIEN va, tout naturellement, s’intéresser à ce patrimoine industriel qui s’efface, interroger les dernier ouvriers et patrons-tanneurs, consulter les fonds d’archives...

Ses investigations vont le conduire de Lampaul-Guimiliau à Lamballe, de Quimperlé à Nantes, de Quimper à Rennes...

Le mérite des recherches que Dominique DERRIEN nous propose dans ce numéro de Skol Vreizh, est d’exhumer pour la première fois, l’univers des tanneurs de Bretagne.

Cet ouvrage est paru en 1997.


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor





Les articles de cette rubrique

     

    2008

    juin

  • Pays d’Argoat sur CD-Rom

    L’Association d’Histoire et d’Archéologie de la Région de Bourbriac édite depuis 1984 une revue semestrielle. Les différents articles publiés concernent l’histoire et l’archéologie des cantons d’Argoat.

  •  

  • Les bleus du Châté

    Cet ouvrage relate l’histoire des châtelaudrinais sous la Révolution.

  •  

  • Les justices seigneuriales de l’évêché de Tréguier

    Les justices seigneuriales de l’évêché de Tréguier sont décrites, de manière exhaustive, avec pour chacune la dévolution et les références archivistiques.

  •  

    mai

  • Le K barré d’hier à aujourd’hui

    Le présent exposé s’inscrit dans le cadre des activités de l’association LAMBAOL, dont le siège social est la mairie de Lampaul Plouarzel (29810).

  •  

  • L’arbre éternel

    L’Arbre éternel... c’est bien sûr l’arbre généalogique qui reverdit à chaque génération. A travers l’histoire d’une famille, l’auteur nous fait découvrir une région : le Petit Trégor. Toutefois, si le récit commence dans ce terroir caché, il s’élargit très (...)

  •  

  • Les femmes dans la tourmente

    Nobles ou paysannes, bourgeoises ou ouvrières qu’attendaient les femmes en cette fin du siècle des lumières ? Une plus grande liberté sans doute, une plus grande autonomie, une plus grande indépendance.

  •  

  • Histoire de la langue bretonne

    En 1780 déjà, un voyageur écrivait que « cette langue est si différente du français que je n’y entendais pas un mot ».

  •  

  • Dictionnaire des femmes de Bretagne

    Trop peu de femmes de Bretagne ont vu leur nom gravé sur les tablettes de l’Histoire officielle.

  •  

  • Chroniqueurs et historiens de la Bretagne du Moyen Âge au milieu de XXe siècle

    L’HISTOIRE est au cœur de l’identité bretonne. Dès la fin du XVe siècle, les grands chroniqueurs du duché, Pierre Le Baud et Alain Bouchart, ont conscience de la communauté de destin qui unit les Bretons depuis l’histoire plus ou moins légendaire des (...)

  •  

  • La saga des Verry Carfantan

    Louis-Ollivier Verry, lieutenant de vaisseau, disparut dans les flots blancs de Terre-Neuve, en pleine jeunesse, à l’âge de 24 ans. Son fils unique Louis, marin, capitaine, armateur, fit fortune sur les mers. Il eut 8 enfants, 23 petits-enfants, 49 (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100