Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » Mémoires d’un Paysan Bas-Breton - Jean-Marie Déguignet (...)

Mémoires d’un Paysan Bas-Breton - Jean-Marie Déguignet (1834-1905)

lundi 6 octobre 2008, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / vie_sociale

 


Publiées en partie dans la « Revue de Paris » en 1905, et dans le Bulletin de la Société Archéologique du Finistère en 1963, les mémoires de Jean-Marie Déguignet sont enfin disponibles dans une version non édulcorée.


Mémoires d'un Paysan Bas-Breton Ce fils de journalier agricole du fin fond de la Bretagne bretonnante nous a en effet laissé un témoignage exceptionnel sur la société du XIXe siècle. Tour à tour mendiant, vacher, soldat, sergent, cultivateur, assureur, débitant de tabac, miséreux, Déguignet nous apporte une vision décapante de la Bretagne du siècle dernier, mais aussi de l’armée impériale à travers les campagnes de Crimée, d’Italie, d’Algérie et du Mexique. J.-M. Déguignet a perdu la foi lors d’un voyage à Jérusalem ; anticlérical, pourfendeur du conservatisme, de la routine, sensible aux thèses anarchistes et révolutionnaires, il s’est retrouvé en porte-à-faux par rapport à la société de son temps.

Ce journal d’un écorché vif irrite parfois par ses outrances, mais le propos de l’auteur est incisif, son récit extrêmement alerte, sa vie se lit comme un roman d’aventure. Sa grande qualité est indéniablement la sincérité. Sa vision critique de l’âge d’or de la société rurale bretonne remet en cause beaucoup d’idées reçues. Mais loin d’être un marginal, Déguignet apparaît aujourd’hui comme le prophète de la destruction des sociétés traditionnelles.

Les étapes de la vie de Jean-Marie Déguignet :

1834 : Naissance à Guengat (29), « Je vins au monde dans de biens tristes conditions. »
1844 : Mendiant à Ergué-Gabéric, « J’étais si petit, si maigre, si triste que les fermières avaient pitié de moi. »
1851 : Vacher à Kerfeunteun, « J’avais appris à lire et à écrire sans maître. »
1854 : Service militaire à Lorient, « Ce milieu où presque personne ne savait lire ou même parler un mot de français. »
1855 : Guerre de Crimée, « La mitraille qui passait comme grêle au-dessus de nos têtes. »
1856 : Jérusalem, « Je ne voyais plus les choses avec les yeux de la foi aveuglante et abrutissante. »
1859 : Guerre d’Italie, « Grande bataille, grande victoire ! signé Napoléon empereur. »
1861 : Guerre de Kabylie, « Les Kabyles comme les Bretons, ne se seront jamais soumis à leurs vainqueurs. »
1866 : Guerre du Mexique, « Cette ignoble et criminelle intervention. »
1868 : Cultivateur à Ergué-Armel, « Des compliments tous les jours par les gens qui venaient voir la ferme. »
1877 : Républicain, « Vive la république bas la calotte ! »
1883 : Chassé de sa ferme, « Je vous engraisse depuis quinze ans... et vous me chassez ! »
1888 : Débitant de Tabac à Pluguffan, « Le franc-maçon, le républicain rouge, le valet du diable. »
1892 : Miséreux à Quimper, « Rien que des haillons pour couvrir mon vieux corps meurtri, usé et décharné. »
1897 : Écrit ses Mémoires, « Cette petite plume qui, dit-on, est parfois plus dangereuse qu’une épée. »
1902 : Séjour à l’hôpital psychiatrique, « Officiellement exclu de la société, mis ait ban des hommes de l’humanité. »
1904 : Publication à Paris, « J’ai vu mon nom briller ait milieu des célébrités littéraires. »
1905 : Décède face à l’hospice, « Je proteste contre toute intervention des prêtres autour de mon cadavre. »

Les Mémoires d’un Paysan Bas-Breton sortent en 1998 aux Éditions An Here.
L’ouvrage rencontre aussitôt un succès de librairie phénoménal, succès essentiellement dû à un article enthousiaste du journaliste Michel Polac sur France Inter et dans la presse.
Ce succès conduira An Here à publier en 2001 la version intégrale des "Mémoires" sous le titre de "Histoire de ma vie".


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor





Les articles de cette rubrique

     

    2008

    juin

  • Pays d’Argoat sur CD-Rom

    L’Association d’Histoire et d’Archéologie de la Région de Bourbriac édite depuis 1984 une revue semestrielle. Les différents articles publiés concernent l’histoire et l’archéologie des cantons d’Argoat.

  •  

  • Les bleus du Châté

    Cet ouvrage relate l’histoire des châtelaudrinais sous la Révolution.

  •  

  • Les justices seigneuriales de l’évêché de Tréguier

    Les justices seigneuriales de l’évêché de Tréguier sont décrites, de manière exhaustive, avec pour chacune la dévolution et les références archivistiques.

  •  

    mai

  • Le K barré d’hier à aujourd’hui

    Le présent exposé s’inscrit dans le cadre des activités de l’association LAMBAOL, dont le siège social est la mairie de Lampaul Plouarzel (29810).

  •  

  • L’arbre éternel

    L’Arbre éternel... c’est bien sûr l’arbre généalogique qui reverdit à chaque génération. A travers l’histoire d’une famille, l’auteur nous fait découvrir une région : le Petit Trégor. Toutefois, si le récit commence dans ce terroir caché, il s’élargit très (...)

  •  

  • Les femmes dans la tourmente

    Nobles ou paysannes, bourgeoises ou ouvrières qu’attendaient les femmes en cette fin du siècle des lumières ? Une plus grande liberté sans doute, une plus grande autonomie, une plus grande indépendance.

  •  

  • Histoire de la langue bretonne

    En 1780 déjà, un voyageur écrivait que « cette langue est si différente du français que je n’y entendais pas un mot ».

  •  

  • Dictionnaire des femmes de Bretagne

    Trop peu de femmes de Bretagne ont vu leur nom gravé sur les tablettes de l’Histoire officielle.

  •  

  • Chroniqueurs et historiens de la Bretagne du Moyen Âge au milieu de XXe siècle

    L’HISTOIRE est au cœur de l’identité bretonne. Dès la fin du XVe siècle, les grands chroniqueurs du duché, Pierre Le Baud et Alain Bouchart, ont conscience de la communauté de destin qui unit les Bretons depuis l’histoire plus ou moins légendaire des (...)

  •  

  • La saga des Verry Carfantan

    Louis-Ollivier Verry, lieutenant de vaisseau, disparut dans les flots blancs de Terre-Neuve, en pleine jeunesse, à l’âge de 24 ans. Son fils unique Louis, marin, capitaine, armateur, fit fortune sur les mers. Il eut 8 enfants, 23 petits-enfants, 49 (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100