Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » La Fontenelle le Ligueur et le brigandage en (...)

La Fontenelle le Ligueur et le brigandage en Basse-Bretagne pendant la Ligue (1574-1602)

lundi 29 novembre 2010, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / histoire

 

Cet ouvrage de Joséphine BAUDRY est paru en 1920.
C’est grâce à Françoise GIOVANINI-PICOLO, adhérente n° 2657, qui l’a offert à l’association que nos adhérents pourront consulter ce livre rare.


JPEG - 102.2 ko
Avertissement de Mme BAUDRY :

Aux Érudits bretons

A nos Maîtres, à nos Correspondants, à nos Collaborateurs, à nos Amis, à ces laborieux pionniers, qui, comme nous et avec nous, travaillent avec désintéressement à élever « plus haut, toujours plus haut » l’édifice magnifique de notre Histoire nationale, nous dédions ce livre, fruit de trois années de recherches et de consciencieux labeur.

A ceux qui ont bien voulu, par leurs utiles indications, par les documents qu’ils nous procurèrent, collaborer à cet ouvrage, nous exprimons ici notre profonde reconnaissance (1).
Nous saluons, d’un souvenir respectueux et sympathique, la mémoire de l’érudit et regretté Vicomte GASTON DE CARNÉ, qui, avant nous, eut l’intention d’écrire l’histoire de LA FONTENELLE et dont les notes nous furent si précieuses.
Merci, du fond du cœur, à Celle (2) dont la confiance les mit à notre disposition, et à l’ami (3) qui voulut bien se porter garant que nous saurions en faire « un usage digne de celui qui les recueillit » (4).
Enfin merci encore aux deux artistes, dont les plumes, aussi savantes qu’habiles, ont bien voulu s’unir à la nôtre pour l’illustration de notre volume (5).

(1) Notamment, à Monsieur le Vicomte Guillaume de Kergariou qui nous communiqua les archives du château de Coaderlan.
(2) Madame la Vicomtesse de Carné, née de Kerouartz.
(3) Monsieur le Conseiller Frédéric Saulnier.
(4) Lettre de Madame de Carné à l’auteur.
(5) Messieurs Louis Le Guennec, de Morlaix et le Vicomte Henri Frottier de la Messelière, de Saint-Brieuc.

JPEG - 143.5 ko

Note de l’Éditeur :

Le présent ouvrage allait paraître en août 1914, quand la, guerre éclata.
Sa publication doit à de douloureuses circonstances d’avoir subi un retard de six années.
Ce fut d’abord l’angoissante période du début des hostilités, qui interdit durant plusieurs mois toute autre préoccupation, puis ce fut la mort même de l’auteur, survenue à Nantes en août 1915.
Malgré une santé précaire, donnant de longue date des inquiétudes à son entourage, la très regrettée Mme Baudry avait passionnément voué ses forces déclinantes au labeur vaste et soutenu que représente ce beau travail, dont elle voulait la forme parfaite, la documentation aussi riche et variée qu’impeccable.
Elle en dépensa le reste au service de nos vaillants blessés, dans un hôpital où elle avait choisi une tâche toute de réconfort et de consolation.
La Bretagne intellectuelle perdit en elle une haute intelligence, un charmant esprit, une savante évocatrice des choses d’autrefois, ciselant à merveille « la noble matière du temps passé », comme dit Froissart.
Ses amis regrettèrent la femme de coeur, l’aimable correspondante, la bonne Française qu’elle avait été.
Depuis, l’ouvrage auquel Mme Baudry avait consacré tant de soins et de recherches attendait d’ètre présenté au public.

JPEG - 128.9 ko
Il nous a semblé que l’heure était enfin venue de publier ce livre, dont de nombreux souscripteurs ou amateurs souhaitaient impatiemment l’apparition, et de rendre ainsi à son défunt auteur l’hommage posthume que les événements nous ont contraint à différer si longtemps.

On y retrouvera toutes les qualités de forme et de fond qu’ont su apprécier déjà les lecteurs de ses précédents travaux : style alerte et clair ; érudition sérieuse, mais sans lourdeur ni pédantisme ; documentation abondante qui fera de cet ouvrage un précieux instrument de travail, indispensable à tous ceux qu’intéresse l’émouvante et tragique histoire des guerres de la Ligue en Bretagne.



Comme l’a écrit Mme BAUDRY, cet ouvrage est illustré de plusieurs dessins à la plume dont certains du Vicomte Henri Frottier de la Messelière.
Y figurent, également, deux arbres généalogiques des Maisons :
  EDER (cf ci-dessous),
  LE CHEVOIR, seigneurs de Coadezlan.



Cet ouvrage est accessible et téléchargeable en ligne sur Gallica


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor





Les articles de cette rubrique

     

    2009

    mai

  • Mineurs de Bretagne

      Il est des traditions qui demeurent, d’autres qui s’éteignent. L’importance des mines métalliques bretonnes relève de ces dernières et il ne vient plus à l’idée de grand monde que cette province a pu être l’une des premières régions productrices de plomb (...)

  •  

  • Teilleurs de lin du Trégor

      L’industrie des toiles a longtemps occupé une large place dans l’économie bretonne. La matière première de cette activité venait, pour l’essentiel, des plateaux fertiles de la Bretagne nord, notamment du Trégor où le climat humide et doux était (...)

  •  

    avril

  • Histoire de la Résistance en Bretagne

    Des départs vers l’Angleterre (été 1940) aux milliers de F.F.I. bretons se battant pour leur libération (été 1944), la flamme de la Résistance bretonne ne cesse de briller dans une région qui rejette immédiatement l’occupant, prend ses distances avec (...)

  •  

  • Le choc de la guerre dans les Côtes-du-Nord (1939-1945)

    Cinquante ans après la fin de la deuxième guerre mondiale, cette période noire de notre histoire est encore objet de souvenirs et de débats, de passions et de polémiques. Grâce à l’accès aux archives, à l’enquête orale auprès des acteurs, aux nombreux (...)

  •  

    mars

  • La Bretagne au combat (1939-1945)

    Joseph Darsel peut inscrire sur sa carte de visite : commandeur de la Légion d’Honneur à titre militaire, commandeur de l’Ordre supérieur du Temple de Jérusalem, croix de guerre, médaille de la Résistance, médaille de la Reconnaissance (...)

  •  

    janvier

  • Tu seras soldat - L’enfant et la guerre à l’école primaire - 1871-1918

    Une nation intelligente et forte considère, comme la meilleure garantie d’un patriotisme éclairé, la diffusion, dans les rangs de la société et dès le plus jeune âge, des principes de discipline, d’honneur et d’abnégation, sans lesquels il n’est point de (...)

  •  

    2008

    décembre

  • Les Sociétés de pensée depuis l’Ancien Régime en Bretagne et en Côtes d’Armor

    Cet ouvrage, dont le sous titre est Les Précurseurs du Mondialisme, a été écrit par Claude DEVALLAN, originaire de Corlay et adhérent du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor.

  •  

    novembre

  • Armandine - Lettres d’Amour - de Binic au front (1914 -1918)

      De Binic, petit port des Côtes-d’Armor, de Saint-Brieuc ou de Rennes jusqu’aux tranchées du Nord et de Lorraine, Armandine écrit chaque jour une lettre de quatre pages à son mari Armand qui est soldat sur le (...)

  •  

    octobre

  • Le diable en Bretagne

      Il fait peur, il est le terrifiant orchestrateur des forces maléfiques, il emporte les damnés dans un monde où l’on perd tout espoir. C’est Satan, le père du mensonge. Il fait rire, il est berné, maltraité, ridiculisé. C’est Paol Goz ou le vieux (...)

  •  

  • Chasse aux loups et autres chasses en Basse-Bretagne

    E.W.L. Davies a passé deux hivers dans la région de Carhaix en 1855-56. Il a participé aux chasses du louvetier morlaisien Charles de Saint-Prix, et vingt ans plus tard, rédigé des souvenirs qui constituent un témoignage exceptionnel tant sur la (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100