Accueil » Vie de l’association » Assemblées générales » Compte-rendu de l’Assemblée générale 2011

Compte-rendu de l’Assemblée générale 2011

lundi 28 mars 2011, par CG22
MOTS-CLÉS :  / assemblee_generale

 

L’assemblée générale du CG22 s’est tenue le 19 mars 2011, à l’Hôtel de la Pomme d’Or à Langueux (22), en présence de 117 adhérents, et de Christian PROVOST, vice-président du Conseil général chargé de la culture, d’ Anne LEJEUNE, directeur des Archives départementales des Côtes-d’Armor, Jean-François PELLAN, président du CGF et de l’UGBH, vice-président de la FFG, Gilles LE PENGLAOU, président du CGHP, Jean-Jacques LARTIGUE, président du CHEF d’Armor, Claude LE FORESTIER, vice-président du CGIV, et de Michelle RAOUL, présidente du Cercle généalogique du Goëlo.


Michel Le Chapelier, Marie Boucher, Jean-Claude Le Bloas et Gilbert Quéméner Le président a présenté le rapport moral, ensuite les principaux responsables du CG22 ont présenté leur rapport d’activité, et notre trésorière le rapport financier.

 

L’assemblée approuve à l’unanimité ces différents rapports [1] et quitus est donné à la trésorière.

 

L’assemblée a ensuite voté et approuvé à l’unanimité une augmentation d’un euro de la part de l’adhésion en 2012 pour faire face à la chute de divers postes dont l’activité Minitel ou la cession de tables.

 

Monsieur Christian PROVOST, vice-président du Conseil général chargé de la culture, se félicite de tout le travail fourni par les membres du CG22 pour pérenniser la mémoire collective et nous apporte le soutien du Conseil général.

 

ACTUALITÉ DES ARCHIVES DANS LES CÔTES-D’ARMOR

 

Mme Anne LEJEUNE, directeur des AD22, nous a présenté l’actualité des Archives dans les Côtes d’Armor :

Lors des journées d’études des archivistes français a été examiné le principe de la libre utilisation des Archives publiques imposé par une directive européenne.

Deux sociétés privées, Ancestry.fr [2] et NotreFamille.com, voulant bénéficier des dispositions prises par la loi sur la réutilisation des archives publiques, les Archives départementales des Côtes d’Armor devraient présenter trois types de licences :

  • la licence CLIC : par un clic, l’usager internaute certifie qu’il fera un usage non commercial des images et données obtenues,
  • une licence gratuite pour un usage privé et non commercial pour les photographies prises en salle de lecture,
  • une licence payante pour les "marchands" dont le tarif sera établi par le conseil général, celui-ci pouvant être différent selon les départements.
    En cas de désaccord, le tribunal administratif réglera le contentieux.

 

Les numérisations et mises en ligne 2010 et 2011

En 2010, les AD22 ont numérisé :

  • les fonds anciens de l’Évêché de Saint-Brieuc (250.000 vues) et
  • les 102 titres de la presse et périodiques anciens (1810 - 1904) qui constituent la collection départementale la plus riche de France ;
  • les lacunes de l’État-Civil concernant des registres complets oubliés.

     

    En septembre 2010, 20.000 vues, complémentaires à l’État-Civil et aux BMS, dont les registres protestants, ont été mises en ligne.

Les mises en ligne se feront au fur et à mesure des possibilités de stockage sur les serveurs d’images du Conseil général.

Les listes nominatives de la période 1836-1866 (35.000 vues) pourraient être mises en ligne lors de la "Journée Portes Ouvertes" de septembre 2011.

 

Prévisions de mises en ligne 2012

  • Les registres de recrutement militaire, pour la période 1867-1909 (200.000 vues à indexer),
  • Les tables de successions et absences (1824 - 1961) et
  • Les délibérations du Conseil général du 19e siècle.

     

    Il est envisagé de numériser les documents du fonds médiéval conservé aux AD22 qui est le plus important de la région Bretagne, ainsi que les archives notariales pour la période 1780-1820.

Le Dictionnaire des Communes des Côtes-d’Armor de Régis de Saint-Jouan [3] est numérisé et devrait être consultable sur le site des AD22 (téléchargement non autorisé).

 

Le partenariat AD22-CG22

Mme LEJEUNE souligne l’excellent partenariat entre les AD22 et le Centre généalogique des Côtes d’Armor à travers des réalisations comme Généarmor, l’ indexation des BMS et de l’État-Civil, et aujourd’hui Censo-Net dont les relevés ont été remis en janvier aux AD22.
Elle constate que Censo-Net, l’application mise en place par le CG22 à partir des relevés des recensements de 1906, s’avère être un outil historique remarquable. Elle émet le vœu que la même opération soit reconduite pour un recensement du début du Second Empire, pour une photographie d’avant l’émigration bretonne (arrivée du chemin de fer) ...

 

L’assemblée s’est conclue par le pot de l’amitié offert aux participants.

 

[1Le compte-rendu détaillé des différents rapports figurera dans le bulletin de liaison N°90 d’avril 2011

[2La société Ancestry.fr a récemment jeté l’éponge devant la complexité, due à la décentralisation, de la gestion d’un contrat de licence, voire du contentieux, avec chacun des 100 départements français.

[3qui fut directeur des Archives des Côtes-du-Nord de 1957 à 1981



Portfolio

Guy MAHÉ et Michel MORO, responsables informatiques du CG22 Les fourmis du CG22



Les articles de cette rubrique

     

    2009

    décembre

  • Compte rendu de l’assemblée générale 2009

      L’Assemblée générale du Centre généalogique des Côtes-d’Armor s’est tenue le samedi matin 21 mars 2009 dans les salons de la Pomme d’Or à Langueux devant près de 140 personnes dont 129 adhérents, parfois venus de très loin ; 169 pouvoirs ont, par ailleurs, (...)

  •  

    2008

    avril

  • Compte rendu de l’Assemblée générale 2008

      L’Assemblée générale du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor s’est tenue le samedi matin 15 mars 2008 dans les salons de la Pomme d’Or à Langueux.

  •  

    2000

    juin

  • Validation commande

    Cet article est ouvert quand une commande a été passée via le site marchand. Il doit être configuré pour saisir les numéros d’adhérents s’ils existent, ou pour saisir les adresses email, adresses postales et autres renseignements (...)

0 | 10 | 20