Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » Tu seras soldat - L’enfant et la guerre à l’école (...)

Tu seras soldat - L’enfant et la guerre à l’école primaire - 1871-1918

vendredi 30 janvier 2009, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / affaires_militaires / guerre

 

Une nation intelligente et forte considère, comme la meilleure garantie d’un patriotisme éclairé, la diffusion, dans les rangs de la société et dès le plus jeune âge, des principes de discipline, d’honneur et d’abnégation, sans lesquels il n’est point de véritable armée nationale.
Bulletin de l’Instruction Primaire des Côtes-du-Nord, novembre 1882.


Tu seras soldat Après la défaite de 1871 contre l’Allemagne et la mise en place de la République, les nouveaux gouvernants doivent créer une nation forte et unie afin que ce désastre, dont l’emblème est la perte de l’Alsace-Lorraine, ne se reproduise pas. C’est à l’école que les républicains, arrivés au pouvoir en 1879, confient cette tâche. Petit à petit, une éducation militaire et patriotique se met en place : les thèmes patriotiques et guerriers envahissent l’enseignement et un entraînement militaire est exécuté dans toutes les écoles de garçons grâce au soutien des instituteurs. En 1914, la déclaration de la guerre n’est une surprise pour personne ; elle a été préparée depuis des années dans l’esprit et le corps des jeunes générations.

Cet ouvrage, à l’iconographie très riche, écrit par Michel et Ana SOHIER a été édité par le Musée rural de l’éducation dans les Côtes d’Armor en avril 2008 avec l’aide du Conseil Général des Côtes d’Armor.

Le Musée Rural de l’Éducation dans les Côtes d’Armor est installé dans l’école de Bothoa, à Saint-Nicolas du Pélem.

Guy MAHÉ et l'épreuve de la dictée... Ouverte en 1931, cette école a scolarisé plus de 400 enfants, jusqu’à sa fermeture en 1977.

Depuis 1994, les lieux sont à nouveau ouverts au public, qui est invité à venir découvrir la vie et l’école des années 30 en Bretagne centrale.

Dans la première salle de classe, on peut découvrir les pupitres de bois ciré, le poêle au centre de la pièce, les tableaux noirs et l’odeur de la craie... Les visiteurs sont amenés à s’y installer pour écrire un petit mot au porte-plume et à l’encre violette, ou pour y faire une vraie dictée sous l’œil du maître (tous les mardis à 15 h en été).

La deuxième salle de classe accueille les expositions du Musée : présentation de l’école et du matériel scolaire, film tourné en 1962 à l’école de Bothoa par l’instituteur de l’époque. La visite passe aussi par le logement de la première maîtresse de l’école, qui habita les lieux de 1931 à 1947. Les cinq pièces meublées y évoquent son souvenir, à travers les objets et les détails de la vie quotidienne.

Tout au long de l’année, le Musée Rural de l’Education propose aux scolaires de revivre la journée d’un écolier des années 30.

L’arrivée à l’école se fait par les chemins creux à partir d’un village distant de 3 kilomètres de l’école, puis le maître en blouse grise fait la classe aux enfants, leçon de morale et écriture à la plume.

À midi, soupe au pain et pain-beurre au café du bourg, comme les enfants de l’école de Bothoa en 1930.

L’après-midi s’organise ensuite autour des visites des expositions, du logement, ou de l’atelier "Jeux et jouets buissonniers".


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor

Voir en ligne : le Musée rural de l’éducation dans les Côtes d’Armor





Les articles de cette rubrique

     

    2008

    mai

  • Guingamp sous l’Ancien Régime

    Annaïg Soulabaille a soutenu en 1997 à l’université Rennes 2 une thèse sous la direction de Claude Nières. Le présent ouvrage en reprend l’essentiel.

  •  

  • La Ligue en Basse-Bretagne (1588-1598)

    Ce livre, sous-titré "Le Trégor au temps de La Fontenelle" a été écrit par Hervé LE GOFF et édité par Trégor - Mémoire Vivante en 1994.

  •  

  • Les noms de famille les plus portés en Bretagne

    Ce livre est le premier traitant des noms de l’ensemble de la Bretagne, donnant pour chacun d’entre eux des renseignements concernant sa fréquence, sa localisation, son étymologie, etc.

  •  

  • L’émigration bretonne

    Dans deux ouvrages édités en 1950, "Un siècle d’indigence" et "La dure existence des paysans et des paysannes", l’auteur avait exposé les causes sociales de l’émigration bretonne, se réservant d’exposer plus tard les causes économiques, techniques et (...)

  •  

  • La femme en Bretagne

    Représentations mentales, caractéristiques historiques et ethnographiques révèlent au long des siècles en Bretagne une continuité culturelle favorable aux femmes.

  •  

  • Seigneurs et paysans bretons du Moyen Age à la Révolution

    Le régime seigneurial a gardé en Bretagne des caractères originaux. Loin de Paris, mal contrôlés par l’administration royale, les seigneurs maintenaient en Bretagne des formes coutumières de sujétion, des relations féodales effectives, des régimes (...)

  •  

  • Les doléances des paysans bretons en 1789

    Après l’énorme succès de la réédition du livre d’Arthur BOURGÈS "Chez les Moines Rouges de Pont-Melvez", l’Association d’Histoire et d’Archéologie de la Région de Bourbriac (qui édite la revue "Pays d’Argoat") a publié, du même auteur, "Les doléances des (...)

  •  

  • Les Bleus, les Blancs et les Autres...

    "Les Bleus, les Blancs et les Autres..." est un des deux ouvrages collectifs publiés sous la direction de Hervé LE GOFF par les Éditions TRÉGOR 89 avec le concours du Conseil Général et de la Fédération pour la célébration du bicentenaire de la (...)

  •  

  • La Révolution dans le Trégor

    "La Révolution dans le Trégor" est un des deux ouvrages collectifs publiés sous la direction de Hervé LE GOFF par les Éditions TRÉGOR 89 avec le concours du Conseil Général et de la Fédération pour la célébration du bicentenaire de la Révolution Française (...)

  •  

  • Chez les moines rouges de Pont-Melvez

    Ce livre devenu rare a été réédité par l’ Association d’ Histoire et d’ Archéologie de la Région de Bourbriac.

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100