Accueil » Vie de l’association » Remises de tables » Bringolo le 21 novembre 2012

Bringolo le 21 novembre 2012

jeudi 6 décembre 2012, par François Rioual
MOTS-CLÉS :  / remise_releves

 

Remise des tables au Conseil Municipal de Bringolo


Claude Cloarec, maire de Bringolo , et son Conseil Municipal recevaient le Vendredi 21/11/2012, une délégation du Centre Généalogique des Côtes d’Armor pour la remise des tables généalogiques de la commune, et du Cédérom des relevés réalisés par les fourmis bénévoles de l’Association sur la période 1621 à 1912.

 

Cette délégation était constituée de :

  • François Rioual
    membre du Comité Directeur ;
  • François Le Blanche ;
  • Jean Le Belleguic ;
  • Didier Dudal ;
    membres actifs de l’association.

 

Monsieur le Maire a remercié les acteurs de ce patient collectage réalisé sur plusieurs années : François Le Blanche, ainsi que Marie Martine Schaller-Ollo et Guy Mahé, notamment.

 

Les fourmis bénévoles au pays de « Bringo » :
Le témoignage de François Le Blanche, « fourmi » de la première heure, qui a dépouillé quelques milliers d’actes, voire dizaine de milliers, sur Bringolo et autres communes, a particulièrement impressionné l’assemblée. Pour l’anecdote, mais qui rappellera quelques souvenirs aux « fourmis » de l’époque, François Le Blanche évoquait la première application de saisie « Bringo », conçue par Guy Mahé, autre fourmi citée et enfant « parisien » du pays . Force des symboles : aujourd’hui vice-président du Centre Généalogique des Côtes d’Armor, il est responsable des bases de données et animateur des fourmis bénévoles de l’association. Initiateur des premiers travaux de relevés systématiques des données généalogiques sur le département, il créa cette application logicielle, ainsi nommée « Bringo » pour le coup de cœur que lui inspira de découvrir à Bringolo, l’un des ancêtres fondateurs de son histoire un certain Nicolas Le Carzunel, originaire de la commune.

 

Les morts pour la France :
La présentation des travaux de Jean Le Belleguic sur les « morts pour la France » de Bringolo a été suivie avec attention. Ces minutieuses recherches, vérifiées sur les registres d’Etat Civil et les documents militaires, restituent l’histoire familiale de chacun de ces soldats, ainsi que de passionnantes précisions sur le cadre historique et géographique des conflits qui les ont emportés : un message de vérité pour redonner de l’éclat aux noms que l’anonymat du temps, sinon, risquerait bien d’effacer de nos monuments aux morts.

 

Soldats de Napoléon : 4 Bringolois décorés en 1857
Didier Dudal, a ajouté une anecdote sur 4 militaires de l’armée de Napoléon 1er, natifs de Bringolo. Ils reçurent la « Médaille de Sainte Hélène », créée par Napoléon III pour récompenser 405.000 soldats encore vivants en 1857, et qui combattirent pendant les guerres de 1792 à 1815 : Louis Theffo, né en 1787, engagé dans la marine impériale en 1801, pendant 7 ans ; Gilles Melot né en 1789 et Michel Lopin, né en 1793, engagés dans la Garde Nationale active en 1813, ainsi que Pierre Marquier né en 1792 et engagé dans le 1er régiment de ligne en 1814.

 

Censonet ou le recensement de 1906
Les travaux de saisie sur le recensement de 1906 pour la commune, ont été réalisés par Marie France Robelin, travaux illustrés par un document de synthèse rédigée par François Rioual sur une application des informaticiens du Centre généalogique des Côtes d’Armor. Ces derniers forment une équipe très investie sur la mise en valeur et la communication informatique et internet du travail des fourmis : Michel Moro, Michel Rueff, Dominique Payen, Guy Mahé entre autres.

 

Aujourd’hui, 218 contributeurs de l’Association ont des racines directes à Bringolo.

La base Granite-Net du CG22 centralise les généalogies de contributeurs (adhérents ou non), qui mettent en partage leur généalogie, ce qui permet de détecter les cousinages.

 

Cette base révèle aussi l’intensité des liens entre les personnes et les communes du département. C’est ainsi que pas moins de 218 contributeurs, aujourd’hui, sont issus de la commune de Bringolo par leur lien à un ou plusieurs ancêtres directs. Parmi eux : Françoise Masson, adh 956, pour qui la base Granite-Net détecte 37 liens d’ascendance directe ; Andrée Trogoff, (adh 218), 30 liens, Alain Le Voguer (adh 6094) , 30 ; Daniel Robin ; (adh 1277), 26, Marie France Robelin ,(adh 2624), 26 liens etc...

 

Tranche de vie : la mariée avait 13 ans
Les travaux de Marie Boucher (trésorière de l’Association) sur la descendance du couple Guillaume Le Goux et Françoise Beugeart, mariés en 1684 à Bringolo, ont permis de détecter une dizaine de descendants parmi les adhérents contributeurs du Centre Généalogique des Côtes d’Armor.

 

Ceux-ci, descendent de Pierre le premier enfant du couple Ces adhérents ne représentent bien entendu qu’un infime échantillon de la réalité : la descendance actuelle du couple se compterait en plusieurs centaines, et plus sûrement au-delà du millier de personnes aujourd’hui.

 

Chacun d’entre eux est héritier de cette histoire unique, d’une jeune mariée de 13 ans, maman à 17 ans, dont la révélation montre encore 4 siècles plus tard, que l’histoire des familles est amenée à relever les défis de son temps , mérite à la fois : fierté, indulgence, respect ; et que le temps qui passe laisse toujours entrouvertes les portes de l’émotion, des mystères et de l’imagination.

 


Documents remis [1] :

 

ActesPériodesDonnées
Naissances1621-19126 604 actes
Mariages1670-19121 765 actes
Décès1690-19125 303 actes

Les 10 patronymes les plus répandus, par ordre décroissant :
CREURER (LE), ROBERT, MORICE, ROUX (LE), FLOCH (LE), VINCENT, HENAFF (LE), TURBAN, HERVE.


JPEG - 132.6 ko
Claude Cloarec, Maire de Bringolo (second à gauche de la photo), et François Le Blanche, « fourmi » bénévole sur la commune (second à droite).

JPEG - 86.4 ko
BRINGO logiciel de saisie du CG22, des BMS et de l’état civil

Localisation


Agrandir le plan


A cette occasion, Marie Boucher a réalisé le tableau de cousinage des descendants du couple Guillaume Le Goux et Françoise Beugeart


On en parle dans la presse :
Ouest-France
Le Télégramme


JPEG - 379.8 ko
Paru dans l Echo de l’Armor et de l’Argoat

François Rioual :

[1Documents consultables à la mairie de Bringolo en format papier, et numérique (CD_ROM)


Voir en ligne : Bringolo