Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » La noblesse entre l’exil et la mort

La noblesse entre l’exil et la mort

dimanche 23 mai 2010, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / noblesse / guerre

 

La noblesse est apparue, très tôt dans l’Ouest, surtout en Bretagne, comme fondamentalement et massivement hostile à la Révolution.


La noblesse entre l'exil et la mort Elle hésite entre le complot et l’émigration et, finalement, l’insurrection paysanne de mars 1793 lui fournit les troupes qui lui manquaient et lui permet d’entrer dans la légende. Mais désormais, sous la Terreur, et même au-delà, la République ne lui réserve que la mort sur les champs de bataille, au coin d’un bois ou devant le peloton d’exécution. La noblesse est condamnée à l’exil ou la mort. Aussi, quand Bonaparte lui offrira le pardon, l’oubli et des places dans son administration et dans son armée, la noblesse aura quelque peine à repousser la tentation et souvent, elle oubliera momentanément les Bourbons.

Roger DUPUY, né en 1934 à Nice, est maître de conférences à l’Université de Haute-Bretagne Rennes 2. Il vient de soutenir une thèse d’État sur les origines de la chouannerie en Bretagne, dont un résumé a été publié chez Flammarion sous le titre « De la Révolution à la chouannerie ». Il est secrétaire général du Comité régional pour la commémoration du bicentenaire de la Révolution française en Bretagne.

Cet ouvrage, paru en 1988 aux Éditions Ouest-France fait partie de la collection "Gens de l’Ouest sous la Révolution" avec :
  *Les paysans en guerre de Jean GALLET,
  *Les bourgeois et le pouvoir de Claude NIÈRES,
  *Le clergé déchiré de Jean QUÉNIART,
  *Les femmes dans la tourmente de Nicole VRAY.

NOTA : la notice date aussi de 1988.


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor





Les articles de cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100