Accueil » Documentation » Bibliothèque du CG22 » La galerie bretonne

La galerie bretonne

samedi 17 mai 2008, par JCLB
MOTS-CLÉS :  / bibliotheque / vie_sociale

 

Olivier Perrin (Rostrenen, 1761 - Quimper, 1832), peintre du terroir breton, s’est attaché à montrer les singularités du monde paysan.
Observateur attentif de la société rurale, il décrit non seulement les costumes et types humains, mais aussi les coutumes et les croyances.
L’exactitude des dessins d’Olivier Perrin réalisés à partir de 1796, en font une exceptionnelle documentation iconographique.


La galerie bretonne "La vie des Bretons de l’Armorique" fut publié une première fois en 1808 sous le titre "Galeries des mœurs, usages et costumes des Bretons de l’Armorique" et comportait vingt-quatre gravures à l’eau-forte.


Le projet d’Olivier Perrin était plus ambitieux puisqu’il réalisa plus de 150 dessins levés au trait d’encre ou au lavis sur le vif décrivant la vie sociale de son terroir, méticuleux travail préparatoire à l’édition d’un important recueil.


L’artiste tenait le trait comme sa forme d’expression graphique favorite.
C’est en 1835, après la mort du peintre, qu’Alexandre Bouët et le fils d’Olivier Perrin confièrent à Réveil la gravure sur acier de 120 dessins.


Alexandre Bouët rédigea les textes qui accompagnaient ces 120 planches.

Ce précieux témoignage de la vie rurale en Bretagne [1] est une nouvelle édition de l’ouvrage paru en 1844 sous le titre "Breizh Izel ou vie des Bretons de l’Armorique", la précédente édition de 1835 portant le titre "La galerie bretonne ou vie des Bretons de l’Armorique".


Il est paru aux éditions Jean-Pierre Gyss en 2001.


Les ouvrages consultables à la bibliothèque du Centre Généalogique des Côtes-d’Armor

[1La plupart des articles de Jean LE TALLEC parus dans "Généalogie 22" sont illustrés par des dessins d’Olivier Perrin.






Les articles de cette rubrique

     

    2008

    juin

  • Guides des registres des AD22

    Ces deux guides proposent l’état des registres : paroissiaux, d’état civil, consultables aux Archives départementales des Côtes-d’Armor.

  •  

  • Plourhan, comté du Goëlo

    Fernand Hélary retrace l’histoire de Plourhan, commune du Goëlo, située à une vingtaine de kilomètres de Saint-Brieuc.

  •  

  • LES GOUYON MATIGNON
    Huit siècles d’histoire, leurs juveigneurs, leurs alliances et leurs demeures


    Ce superbe ouvrage, en couleur et au format A4, écrit par Mériadec de GOUYON-MATIGNON, retrace en 425 pages la filiation des différentes branches d’une des plus anciennes familles de Bretagne.

  •  

  • La Poste aux chevaux en Côtes-d’Armor

    Cet ouvrage, sujet d’une étude historique inédite et passionnante, nous emmène à travers trois siècles, au bout du monde « européen » et nous fait revivre la vie quotidienne des hommes et bêtes du courrier avant l’arrivée du chemin de (...)

  •  

  • A la découverte des chapelles du Trégor

      Après avoir sillonné tant de fois les routes de Morlaix à Paimpol et visité cet arrière pays qui s’étend jusqu’à la ligne de partage des eaux entre le versant de l’Atlantique et celui de la Manche — cette épine dorsale que constituent les Monts d’Arrée — (...)

  •  

  • Moulins à papier de Bretagne

      Après son ouvrage consacré aux Chiffonniers, Yann-Ber KEMENER nous livre aujourd’hui le résultat de ses recherches sur les Moulins à papier de Bretagne.

  •  

  • Pilhaouer et pillotou

      Ce livre traite des chiffonniers de Bretagne. Pilhaouer, pillotou. En Basse comme en Haute Bretagne, ces mots évoquent encore le chiffonnier ambulant qui parcourait campagnes et villes jusqu’à la fin des années (...)

  •  

  • Les Sénéchaussées royales de Bretagne

    Cet ouvrage traite de la monarchie d’Ancien Régime et ses juridictions ordinaires de 1532 à 1790.

  •  

  • Les Papeteries Vallée (1856-1965)

      Cet ouvrage est paru en 2002 à l’occasion des expositions qui se sont tenues à Belle-Isle-en-Terre et aux Archives départementales des Côtes-d’Armor.

  •  

  • La vie fabuleuse de LADY MOND - Maï la Bretonne

    Dans les années qui suivirent la guerre de 1870 vivotait dans un très modeste moulin de la vallée du Guer une jeune enfant dite « Maï » issue du mariage de Guillaume Le Manach, meunier, et d’Yvonne Le Roy, (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100